Découverte -

La Ruée vers l'or

Se situant entre les périodes délicates de l'histoire des États Unis avec l'achat de la Louisiane en 1803 et la guerre civile en 1861, la ruée vers l'or en Californie est estimée par de nombreux historiens comme l'une des périodes les plus significatives de la première moitié du XIXe siècle.

Lorsque la nouvelle de la découverte s'est répandue, des milliers de chercheurs d'or potentiels ont voyagé par mer ou par terre jusqu'à San Francisco et ses environs ; à la fin de 1849, la population non indigène du territoire californien était d'environ 100 000 personnes (contre moins de 1 000 avant 1848). Au total, 2 milliards de dollars de métaux précieux ont été extraits de la région pendant la ruée vers l'or, qui a atteint son sommet en 1852.

recherche d'or

Une femme avec trois hommes à la recherche d'or pendant la ruée vers l'or en Californie.

Découverte à Sutter's Mill

Le 24 janvier 1848, le charpentier James Wilson Marshall, découvre des paillettes d'or dans l'American River, près de Coloma, au pied des montagnes de la Sierra Nevada, en Californie. Marshall se souviendra plus tard de sa découverte historique : "Cela a fait battre mon coeur, car j'étais certain que c'était de l'or."

Peu après la surprenante découverte de Marshall à Sutter's Mill, le traité de Guadalupe Hidalgo a été signé, mettant fin à la guerre entre Américains et Mexicains et laissant la Californie entre les mains des États-Unis. À cette période, la population du territoire se composait de 6 500 Californiens, de 700 étrangers et de 150 000 Amérindiens. En fait, Sutter avait réduit en esclavage des centaines d'Amérindiens et les utilisait comme source de main-d'œuvre gratuite et comme milice de fortune pour défendre son territoire et étendre son empire.

Sutter's Mill

Sutter's Mill, le moulin à eau sur l'American River Marshall construit lorsqu'il a trouvé de l'or.

La plus grande migration de l'histoire des États-Unis a alors été déclenchée suite à cette découverte d'or à Sutter's Mill en 1848. Des personnes venant du monde entier ont ainsi formé une sorte de société multi-ethnique à la bordure de l'Amérique. Cette promesse de richesse a donné espoir et modifié à jamais les espérances des centaines de milliers de personnes qui ont envahi la Californie en 1849 et pendant les années suivantes. L'or a également agi en stimulateur de l'économie américaine et alimenté des rêves déments tel que l'édification d'une ligne de chemin de fer à travers l'ensemble du pays.

Équipez-vous tels de véritables cow-boys avec les ceintures de western 🏜

Ceinture de western

Les effets de la ruée vers l'or en Californie : la fièvre de l'or

Une méfiance à propos de cette découverte

Alors que la nouvelle de l'existence de l'or commençait à se répandre à San Francisco, la population s'est tout d'abord méfiée d'un éventuel mythe. Avec une fiole d'or, Sam Brannan, entrepreneur accompli a traversé la ville pour prouver à l'ensemble de la population locale que le filon était bien présent. À la mi-juin, les magasins étaient vides. L'ensemble de la gent masculine vivant jusqu'alors à San Francisco était partie pour trouver l'El Dorado dans les mines. C'est ensuite toute la Californie qui s'engagea dans cette poursuite infernale. Cet été-là, de nombreux hommes de Los Angeles, se sont joints aux côtés d'autres Californiens, d'Amérindiens et de quelques Anglo-Américains déjà présents sur les lieux, dans la démarche de recherche d'or.

Un réel filon d'or

Le colonel Richard B. Mason, qui se rendit sur les champs aurifères, rédigea un rapport mettant en avant des faits surprenants : deux mineurs de Weber Creek auraient récoltés environ 17 000 dollars en or en moins de sept jours ; six mineurs accompagnés de 50 Indiens auraient extrait 123 kilogrammes d'or ; les ventes au magasin de matériel d'extraction minière de Sam Brannan se situant à proximité des mines auraient totalisé 36 000 dollars en mai, juin et début juillet. Une boîte pleine d'or fut envoyée par le colonel Mason à Washington accompagnée de son rapport certifiant la présence d'or.

Le message est passé

Les habitants des lieux les plus accessibles de la côte californienne par bateau prennent ensuite connaissance de la nouvelle de l'or. Des milliers de personnes d'Oregon, d'Hawaï, du Pérou, du Chili, du Mexique et de la Chine se sont orientées vers la Californie durant l'année 1848. Les Américains de la côte Est suivront le pas, puis les Européens ne tarderont pas à arriver.

Publicité pour la ruée vers l'or

Publicité publiée à New York, promouvant le voyage vers la Californie dans les années 1850.

Les '49ers viennent en Californie

Tout au long de 1849, des gens de partout aux États-Unis (particulièrement des hommes) ont emprunté de l'argent, hypothéqué leur propriété ou dépensé toutes leurs économies pour faire le difficile voyage vers la Californie. À la recherche de la richesse dont ils n'avaient jamais rêvé, ils ont quitté leur famille et leur ville natale ; à leur tour, les femmes laissées derrière ont assumé de nouvelles responsabilités, comme la gestion de fermes ou d'entreprises et la prise en charge de leurs enfants seuls. Des milliers de futurs chercheurs d'or, appelés "49ers", ont traversé les montagnes par voie terrestre ou maritime.

À la fin de l'année, la population non indigène de Californie était estimée à 100 000 personnes (contre 20 000 à la fin de 1848 et environ 800 en mars 1848). Pour répondre à la demande de ces nouveaux arrivants, des villes d'extraction de l'or ont vu le jour dans toute la région, avec des magasins, des bordels, des saloons et d'autres entreprises cherchant à développer leur fortune avec la ruée vers l'or. Le chaos surpeuplé des camps et des villes minières devenait de plus en plus anarchique, avec un banditisme, des jeux d'argent, de la prostitution et de la violence endémiques. San Francisco, pour sa part, a développé une économie florissante et est devenue la métropole centrale de la nouvelle frontière.

Choisissez parmi la plus large sélection de bottes de cowboy 🤠

Bottes de cowboy

L'admission de la Californie dans l'Union

Bien que le travail soit épuisant, la promesse de fortune issue de l'or attire tous les mois davantage de mineurs vers l'ouest. De nouvelles villes aux noms d'Hangtown, de Sucker Flat ou encore Murderers Bar sont apparue au cœur des crevasses contenant l'or des Sierras. San Francisco a explosé de 500 en 1847 à plus de 150 000 en 1852, passant d'un petit port à une métropole à l'économie dynamique.

La ruée vers l'or a en effet sans doute accéléré l'admission de la Californie dans l'Union en tant que 31e État. À la fin de 1849, la Californie a demandé à entrer dans l'Union avec une constitution qui interdisait le système d'esclavage racial du Sud, provoquant une crise au Congrès entre les politiciens anti-esclavagistes et les partisans de l'esclavage. Suite au compromis de 1850, la Californie est entré en tant qu'État libre, tandis que les territoires de l'Utah et du Nouveau-Mexique ont été laissés libres de décider eux-mêmes de la question.

San Francisco 1851

Portsmouth Square, San Francisco, 1851, daguerréotype.

De l'or, mais des difficultés 

Des millions de dollars en or

Une quantité d'or impressionnante a été extraite du sol : l'équivalant de 10 millions de dollars en 1849, environ 41 millions (soit un peu moins d'un milliard en dollars de 2005) en 1850, en 1851, 75 millions et en 1852, 81 millions. Peu à peu, les retombées ont diminué jusqu'en 1857, où elle s'est équilibrée à plus ou moins 45 millions de dollars par an. Les veinards ont amélioré leur situation, mais l'exploitation minière et l'extraction d'or a surtout bénéficié aux chanceux. Malheureusement tous les mineurs n'ont pas eu cette chance.

forty-niner

Photographie de 1850 mettant en avant un forty-niner sur les rives de l'American River, se servant d'une batée.

Une concurrence sans merci

L'une des difficultés du mineur travaillant seul était la concurrence. En effet, la région minière était surpeuplée, et de moins en moins d'or était disponible. Par l'utilisation de méthodes violentes, les mineurs anglo-américains ont forcé les mineurs des autres nationalités à quitter les lieux, ceux-ci considérant que les terres leur appartenaient. En ce qui concerne les autochtones, environ cent vingt mille Amérindiens ont été victimes de maladie, de famine ou encore d'homicide durant cette ruée vers l'or.

L'apparition des sociétés minières

Des espoirs qui s'envolent

En même temps que l'or de surface était récupéré, l'espoir des mineurs de tirer profit de la ruée vers l'or s'évanouissait peu à peu. Nombreux sont les mineurs allant travailler pour les grandes compagnies minières. Ces dernières ont investi dans les équipements et la technologie pour atteindre l'or qui se trouvait plus profondément dans le sol.

À partir du milieu des années 1850, l'extraction d'or s'est transformée. De moins en moins de mineurs travaillaient à leur compte, ces derniers cherchaient désormais l'or en tant que salarié dans grandes compagnies.

chercheurs d'or

Après avoir détourné la rivière dans un canal, les chercheurs d'or draguent le lit d'une rivière.

L'exploitation hydraulique

Les grandes sociétés minières ont connu un grand succès dans l'extraction de l'or. Ces dernières utilisaient la technique de l'exploitation hydraulique. Entre 1860 et 1880, cela leur a permit d'extraire une quantité d'or équivalente à 170 millions de dollars en or.

Ces nouvelles méthodes d'extraction, ont alors ravagé le paysage et bouché les rivières avec des sédiments nocifs.

Les barrages édifiés pour alimenter en eau les sites miniers durant la période estivale modifiaient le cours des rivières en les éloignant des terres agricoles, tandis que les sédiments des mines en bouchaient d'autres.

Les résidus ont été emportés et déposés sur les terres agricoles, détruisant les récoltes. L'industrie forestière est née de la nécessité de construire de vastes canaux et d'alimenter les chaudières dans les mines, ce qui consomme encore plus de ressources naturelles.

Suite à une décision, l'exploitation hydraulique à pris fin en 1884. L'agriculture est alors devenue la principale force économique californienne.

séparation de l'or

Sas pour la séparation de l'or et de la terre à l'aide d'eau.

Les impacts de la ruée vers l'or

La ruée vers l'or en Californie a eu un impact important sur l'État. Les répercussions ont été bonnes et mauvaises. Cet événement aux multiples facettes a eu une influence permanente sur la Californie. La ruée vers l'or californienne présente plusieurs bonnes facettes. La ruée vers l'or a permis à la région de devenir un État pour l'augmentation de sa population.

Lorsque l'or a été découvert, les gens ont afflué pour s'enrichir. La population s'est accrue et les individus voulaient des lois. Pour cela, habitants et mineurs ont élu des représentants se rendant à la convention constitutionnelle. La ruée vers l'or a également aidé la Californie à devenir un État libre.

Les délégués à la convention constitutionnelle ont estimé que si les mineurs avec leurs esclaves travaillaient pour l'or, ils auraient un avantage injuste à devenir riches. Ils deviendraient alors riches. Ce mineur, avec les esclaves, dominerait sur les autres mineurs comme un mauvais chef. Alors ils auraient plus d'esclaves et plus d'argent.

Optez pour le chapeau de cowboy pour style indémodable ☀️

chapeau de cowboy

La ruée vers l'or a eu un bon impact sur les villes et les villages parce que plus de gens venaient et les villes devenaient plus grandes. Une fois que le village était surpeuplé, plus d'argent arrivait. Puis le village se transformait en ville. 

La ruée vers l'or a également eu un impact négatif sur la Californie. Elle a affecté les populations autochtones et l'environnement. La ruée vers l'or a détruit les plantes indigènes, a chassé les Californiens indigènes de leurs terres et a pollué les cours d'eau. Elle a tué les plantes en les enterrant avec les sédiments provenant de leurs fouilles. Les arbres et les ressources des Californiens indigènes ont été utilisés pour le bois de chauffage, les renforts et les outils. En résumé, la ruée vers l'or a eu un impact colossal sur la Californie, de manière positive et négative.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés