Découverte -

Les cowgirls : une culture texane qui se perpétue depuis des lustres

Dans les plaines de l’ouest de l’Amérique, très loin de la figure masculine du cowboy en tant que chef de ranch, nous retrouvons les cowgirls. À ce jour, un peu partout on a des statistiques qui démontrent que plus de 30% des ranchs ont désormais des dirigeantes. Du point de vue, féminin, il n’a jamais été révélé aux publics que les femmes ont eu un impact dans cette culture. Les films westerns ne sont pas restés en marge des évènements.

Équipé de nos chevaux, nous avons mené des investigations dans le Grand-Ouest pour vous recueillir des informations sur ces guerrières.

À l’origine comme dans les œuvres hollywoodiennes, la terre texane est marquée par son caractère viril. Il s’agit du Colorado, du Grand-Ouest où à régner des hommes en tant que cow-boy. C’est dans cette nature d’extrême sauvagerie qu’ont vue aussi le jour ses femmes championnes de rodéo.

Pour développer tout ce que vous devez savoir des Cowgirls, nous déroulerons les choses comme suit :

  • Généralité sur les cowgirls : tout un état d’esprit, plus qu’une culture, c’est une identité
  • Les différents endroits où vous pouvez avoir des informations sur les cow-boys et les cow-girl
  • Style vestimentaire d’une cowgirl : comment s’habiller en cow-girl

Allons sillonner le Far ouest, pour découvrir l’aspect féminin de cette terre qu’est celle du Texas à travers les cowgirls.

Déguisement de super-héros

Généralité sur les cowgirls : c’est quoi une cowgirl ou un cow-boy ?

Le cowboy ou la cowgirl, c’est en quelque sorte des fermiers ou éleveurs d’animaux qui prennent le soin d’élever des chevaux ou du bétail dans un ranch. Par ailleurs, pour désigner encore le métier, on parle de bouvier, soigneur de bovins, vacher ou tout simplement homme ou femme de cheval. Les cowgirls ou cowboys se font distinguer par leur style vestimentaire particulier. Un style d’habillement et de vie dont les origines proviennent des vaqueros espagnols.

Dans un contexte western classique, on retrouve des chapeaux à large bord, des jambières et des bottes hautes. Ils sont très connus pour leur compétence en matière d’apprivoisement d’animaux têtus. Il s’en sort bien aussi à l’usage de corde ce qu’ils appellent communément le lasso et le laçage d’animaux. De façon classique, l’expression cowboy désigne ce travailleur qui s’affaire dans un ranch. Ces personnages d’antan surveillaient les animaux en plein champ. Ensuite, il les conduisait au pâturage ou dans un marché si nécessaire.

Pour la plupart d’entre eux, c’était des hommes. Mais occasionnellement, les femmes ou filles de ces grands éleveurs faisaient ces fonctions-là. Mais depuis 1900 où la prairie a fermé ses portes, la définition de ceux-ci a changé. Désormais, le terme désigne toute personne qui travaille dans un ranch pouvant concourir sur des évènements traditionnels. Mettant en scène les techniques dont les cowgirls ou cowboys utilisent au quotidien pour contrôler leurs animaux. Il s’agit notamment de l’équitation western qui était plus une activité auparavant. Aujourd’hui, l’équitation est une distraction dont on a fait une compétition.

Déguisement adulte

La première cowgirl de l’histoire

Pendant que le 19e siècle cédait la place au 20e, le règne sauvage des cow-boys s’achevait. Néanmoins, le goût pour la chose chez les Américains devenait grandissant. Très rapidement, on a pu accueillir une figure clé du Far West qui est monté en puissance. Il s’agit de la petite Lucille Mulhall.

Dans les années 1900 alors que la petite avait 14 ans, cette dernière pouvait bien s’en sortir au lasso. Et on lui a proposé de participer à un rodéo. Dans les tribunes, il y avait Teddy Roosevelt qui a été surpris par les performances de la jeune demoiselle. À cet effet, l’ex-président proposa au père de la fille de faire à Mulhall une prestation nationale. Cela lui permettrait d’être vue par la nation entière.

Visiblement, cela était une aubaine à ne pas manquer. Le voyage débuta en compagnie de certains membres de sa famille. De spectacle en spectacle, elle obtient des rôles dans des pièces du Far West. Par la suite, elle créa son propre spectacle. Un événement qui a défrayé la chronique en son temps. Elle était tellement douée que les gens ne pouvaient qu’admirer ce qu’elle faisait.

Sa cote de popularité était en flèche, il n’y avait pas de lieu où on ne parlait pas d’elle. Elle était appréciée de tous. Et donc à l’occasion d’une émission où elle été invité que le terme cow-girl a été créé pour la décrire. Une expression jamais utilisée auparavant. C’est ainsi qu’on lui reconnaît la place de la toute première cow-girl. Celle qui était dans l’ombre a commencé à être révélée. Une reconnaissance à leur endroit était devenue une évidence. Le règne masculin du cow-boy s’inclinait face à la nouvelle tendance des cowgirls.

Bottes femme

Tout un état d’esprit, plus qu’une culture, c’est une identité

Une cowgirl, que serions-nous sans elle  ? À quel type de distraction aurions-nous droit  ? Aurions-nous, les ropers, les trick riders et les reines du rodéo  ? Parviendrons-nous vivre sans ses belles demoiselles du Far West qui continuent à maintenir la vie sauvage  ? En réalité, c’est un hommage qu’on leur rend.

À tous ces cowgirls quel que soit leur âge. Une dédicace à toutes ces dames qui au gré de courants d’air arrivent à encadrer des troupeaux de vaches et à éloigner de ceux-ci tout danger. À toutes celles qui ne reculent devant rien et n’hésitent pas à se lancer quoi qu’en soient les difficultés en face. Montrez-nous votre beauté, peu importe la saleté que laisse la poussière sur votre corps. Ne vous laissez pas influencer par les hommes et prenez toujours soin de votre cheval. Au commencement, les cowgirls ont démontré à la face du monde que les femmes pouvaient aussi chevaucher, attacher les bœufs. Elles doivent ses acquis à la routine que leur a imposée la maîtrise de ces compétences.

Auparavant, les cowgirls ne pouvaient pas savoir l’impact qu’elles ont eu sur les droits des femmes. En effet, elles en sont pour beaucoup parce que grâce à elles on a pu reconnaître le Wyoming comme ce premier état qui a permis aux femmes d’exprimer leur voie pendant une élection. À présent, nous nous introduisons dans une nouvelle ère où les femmes peuvent s’atteler à ce à quoi, elles aspirent tout en révélant leur potentiel.

Pour devenir une cowgirl, le tout ne suffit pas de savoir frapper les vaches, ou de pouvoir gagner les compétitions de rodéo ou même de pouvoir galoper sous des soleils ardents. La cowgirl est une habitude, c’est un état d’esprit, une culture, une attitude, un style de vie. Une cowgirl, c’est celle qui peut s’interposer à une décision et exprimer son point de vue. C’est celle-là qui sait prendre la parole sans trembler. Elle peut défendre ses convictions sans frémir devant quiconque.

Néanmoins, il se peut que ce soit la même qui exerce les fonctions de caissière au Winn Dixie local, qu’elle soit cette mère de tous les jours, l’avocate, la banquière, la journaliste, l’astronaute et j’en passe. L’idéal pour une cowgirl, c’est d’avoir de l’amour, de l’affection, un homme qui la soutient quoi qu’il arrive. La cowgirl veut être cette femme courageuse, libre et faire preuve d’ipséité à tout moment. Une cowgirl veut pouvoir avoir une espace à elle. De même, c’est cette dame qui est sensible, attentionnée et très forte.

La cowgirl ne s’avoue pas vaincue elle se relève toujours de toutes ses chutes. Impossible de la briser. Elle est avant tout dans un état d’esprit qui lui concède liberté et un conditionnement à l’état sauvage. Cette dame ou cette fille cowgirl, c’est elle qui masque ses peines avec un sourire. Si cette dernière se consacre passionnément une fois et vous l’avez déçue, vous ne la reverrez plus faire la même erreur. En effet, elle a leur cœur assez dur pour supporter une trahison, un mensonge. Pour lui attester votre amour, donnez-lui de l’espace et ensuite laisser la gérer le reste.

Cowboy bebop

Les différents endroits où vous pouvez avoir des informations sur les cow-boys et les cow-girl

Pour ces personnes qui n’ont jamais connu la culture des cowgirls, nous vous invitons à vous rendre au Texas. À l’origine, cet État a toujours été leur base. C’est dans cet environnement sauvage que la cowgirl exprime toute sa suprématie. Bien que cette culture en est à la phase de renaissance à notre époque, vous pouvez avoir des vestiges de ces personnalités clés de l’Amérique. Longtemps plébiscité par l’industrie cinématographique, il faut se rendre compte que ce sont des filmographies ou mythes qui ont bercé notre enfance.

De ce fait, lorsque les gens ont la chance de se rendre au Texas, une seule image leur traverse l’esprit. Ils s’attendent à se voir dans un contexte de la rencontre d’un homme et d’une femme physiquement ayant de l’embonpoint, qui traverse une atmosphère sauvage sous un ciel ouvert. Est-ce de l’imagination  ? Est-ce une illustration montée de toute pièce par les humains  ?

Certainement pas, parce que tout ceci à sa source dans la culture des cow-boys. Entre autres, ce peuple à l’origine de la musique country à des origines qui nous viennent des vaqueros du nord du Mexique. Cette contrée d’homme vaillant s’habillait avec ce qu’on appelle de nos jours l’équipement classique des cow-boys. Cela n’était pas une mode pour eux, mais plutôt la condition que leur imposait leur mode de vie qu’il menait entièrement dans des ranchs.

Chevalier Bottes femme

La capitale mondiale des cow-boys - Bandera, TX 

Pour vous renseigner sur les cowboys, le premier endroit que nous vous suggérons, c’est de vous rendre à Bandera. C’est l’espace rêvé où vous devez mener une expédition pour pouvoir rencontrer des cow-boys à l’œuvre. Localisée dans le nord-ouest de la ville de San Antonio, la petite localité de Bandera mérite son nom de capitale mondiale des cow-boys. Cela est dû à son influence active de zone de passage pour convoyer du bétail tout le long de la Great Western Trail.

C’est une région où les bâtisses à l’origine installées sur le long de la rue centrale sont restées en place. On dénombre un nombre incalculable de ranchs dans la zone. Vous avez la possibilité d’y passer le weekend en toute quiétude. Profiter du contexte en suivant les histoires racontées autour du feu de camp. Bénéficier de l’ambiance que revêtent de vrais cow-boys. Des soirées à hauteur de celle que vous avez l’habitude de voir dans les films de Far Ouest-américain.

Toutefois, pour vous imprégner de l’histoire et des éléments marquants de cette petite région de San Antonio, allez au Musée Times. Un site conçu en 1933 par John Marvin Hunter qui était un historien, un auteur et aussi un imprimeur. Ce dernier pensait que si un objet avait assez de valeur pour être logé dans un musée, il est aussi éligible de le partager avec le monde.

C’est dans cette idéologie, que dans le musée, vous vous retrouvez d’une grande collection d’objets hors du commun depuis 80 ans. Le musée est une dédicace à toute la richesse historique qu’a laissée le cow-boy américain. Il en est de même pour la coutume au niveau de l’élevage. Une exposition d’une collection de fils barbelés, de chapeaux western. Sur place, vous retrouverez aussi un temple de la renommée destiné à tous ses héros du Texas.

Déguisement de super-héros

Le National Cowgirl Museum and Hall of Fame-Fort Worth, TX

Au même titre que les cow-boys, les cowgirls ont accompli les mêmes tâches. Ceci dit, elles n’ont pas eu la reconnaissance qui leur est due et cela même au cinéma. C’est pour cela que l’objectif principal du National Cowgirl Museum and Hall of Fame est de mettre à l’honneur les femmes. Celle qui a conquis le Far-Ouest et a démontré son courage à travers le travail qu’elle abattait chaque jour.

Vous retrouverez dans ce musée, une bibliothèque pour effectuer des recherches et une exposition de collection photographique. Le parfait musée pour en savoir davantage sur ses héroïnes méconnues du public. Le musée est en quelque sorte un hommage à ces cowgirls, qui étaient en même temps artistes, éducatrices, femmes d’affaires. Ces femmes qui effectuaient des rodéos. Pour les honorer, une salle Hall of Fame a été érigée. À cet endroit, ceux qui sont retrouvés sont à l’image de Annie Oakley, Enid Justin, Sandra Day O’Connor, George O’Keeffe et Sacagawea.

Chevalier Hors-la-loi

The American Cowboy Museum Houston, TX

C’est vrai, l’Ouest sauvage n’était pas uniquement composé de types de John Wayne. Saviez-vous que statistiquement un cow-boy sur trois était noir  ?

Situé dans l’ombre du NRG Stadium de Houston, l’American Cowboy Museum préserve et interprète l’art, l’histoire et la culture des contributions des Afro-Américains, des Mexicains-Américains, des Amérindiens et des femmes qui ont contribué au développement et au façonnement de l’Ouest américain. Au moyen d’expositions, d’événements publics et de programmes éducatifs, leurs efforts reflètent les riches traditions et le patrimoine commun de la région du Texas.

Située sur le Taylor-Stevenson Ranch, l’organisation propose deux randonnées guidées par an, donnant ainsi à ceux qui recherchent la voie du cow-boy un avant-goût de cette expérience. Elle organise également un grand Market Place et un Farmer’s Market chaque année en octobre pour collecter des fonds, créer une communauté et permettre aux visiteurs d’en apprendre davantage sur ces cow-boys moins connus.

Cavalier Danse country

Le Bullock Texas State History Museum Austin, TX

Le Bullock Texas State History Museum est un musée entièrement consacré à l’histoire de l'État du Texas. Il comprend plusieurs étages qui couvrent un large éventail de récits culturels et historiques. L’histoire des cow-boys et des vaqueros est un chapitre important, et dans la galerie du troisième étage, les visiteurs peuvent découvrir les histoires du bétail texan racontées par une l'unique mère Hubbard. Eh oui, vous avez bien lu  !

Après la fin de la guerre américano-mexicaine en 1848, les États-Unis ont pris le contrôle des terres du nord et de l’ouest du Mexique. Cette région comptait près de 80  000 résidents hispaniques, dont les vaqueros, ou cow-boys, qui travaillaient dans les ranchs. Les cow-boys anglophones ont rapidement rejoint les vaqueros dans ces ranchs et ont commencé à apprendre d’eux. Chapes, bottes, éperons, chapeaux et lassos étaient la tenue standard des vaqueros, mais avec le temps, les cow-boys ont commencé à adapter leurs outils à leurs propres besoins.

Ainsi, la selle Mother Hubbard est apparue dans les années 1860, car elle convenait mieux aux cow-boys américains. Elle est rapidement devenue la selle de choix pour la plupart des cow-boys, et c’est la selle en cuir que nous connaissons aujourd’hui.

Poney Troupeau Saloon

Style vestimentaire d’une cowgirl : comment s’habiller en cow-girl

Sans aucun doute, les cowgirls sont connues pour leur sens unique de la mode, impliquant des bottes, des chapeaux et des franges.

En ce qui concerne le costume d’une vraie cow-girl, certaines caractéristiques sont essentielles. Parmi elles, nous pouvons souligner la praticité et l’élégance, en plus du mélange de la touche féminine avec le masculin. Mais surtout, les cowgirls sont connues pour leur sens de la mode très original, qui implique l’utilisation d’une variété de pièces et d’accessoires.

Même en étant citadin, vous pouvez leur ressembler en ajoutant quelques touches à vos vêtements quotidiens. Sans oublier que les femmes ont fière allure à la mode campagnarde, que ce soit lors d’occasions informelles ou formelles. Vous trouverez ci-dessous cinq conseils pour vous habiller comme une vraie cow-girl.

Chevaliers Marron Galop

5 conseils pour s’habiller comme une cowgirl

C’est un style plutôt décontracté mêlant paire de bottes et bottes cavalières pour les occasions festives. Toutefois, vous pouvez avoir ce style en permanence dans le milieu adéquat. Mais ailleurs, ce n’est qu’un assemblage sciemment fait en guise de déguisement. Ainsi, une panoplie de déguisement existe. Ceux-ci ne sauraient être complets si les différents éléments qui doivent y être n’y sont pas. De ce fait, voilà 5 conseils pour les femmes pour vous aider à vous habiller en cowgirl, quelle que soit l’occasion.

La veste en cuir

Elles sont généralement très-belles. Qu’elles soient dans le modèle le plus traditionnel ou le plus élaboré, inévitablement, une belle veste en cuir vous laissera avec le look typique d’une cow-girl. Après tout, vous ne pouvez pas nier que c’est un grand symbole du style campagnard. Bonne pour toutes les occasions et pour les filles c’est très confortable pour lutter contre le froid. 

Pieds dans la boue

Accessoires

Optez tout d’abord pour des accessoires qui attirent l’attention, comme des colliers de perles qui peuvent totalement voler la vedette. Le chapeau de cowboy pour femme ou même des ceintures originales, qui sont un autre excellent moyen d’afficher le style amusant de cow-girl.

Les chemises à carreaux

Si vous voulez vraiment vous habiller comme une vraie cow-girl en mode Far West, cette pièce ne peut en aucun cas manquer dans votre garde-robe. Utilisation et abus de chemises à carreaux, encore plus avec des jeans. Vous pouvez assembler des looks des plus formels au plus informel comme cela et ça a l’air magnifique.

Chevauchée Pieds dans la boue

Les franges

Elles sont l’une des principales marques du style cowgirl. Par conséquent, vous devez l’ajouter à votre look cowboy. Que ce soit sous la forme d’un top fun ou d’un sac à main. Très pratique pour les soirées déguisements

Les bottes

Il existe une multitude d’options disponibles sur le marché, des talons bas aux talons hauts. Utilisez des bottes pour composer votre look. Par exemple, ajoutez des bottes hautes à votre tenue décontractée. Vous allez certainement basculer. Ils sont indispensables si vous voulez vous habiller à la façon western. Donc des bottes noires et le pantalon ou la jupe feront l’affaire.

Festival western

Les cowgirls à notre époque

La tendance cowgirl est en pleine expansion, elle s’étendait depuis que l’on a pu en faire la révélation au monde entier. Selon les statistiques faites par le ministère de l’Agriculture américaine, on estime que 14% des quelque 2 millions de fermes qui existaient aux États-Unis avaient des femmes comme chefs. Un phénomène qui devient grandissant dans le pays. Pour les analystes, c’est certain que les vingt prochaines années, la moitié des fermes seront dirigées par des dames.

Films western Cabaret

Le voyage à travers l’univers des cowgirls est arrivé à terme

Au terme de cette aventure, ce qu’on retient est scindé en deux volets. Dans un premier temps, pendant longtemps les cowgirls ne sont pas reconnues à leur juste valeur. Bien qu’elles fassent les mêmes tâches que les cow-boys, elles étaient moins mises en avant. Elles ont eu un impact dans l’histoire même si cette participation fait partie des plus infimes. Il faut leur reconnaître leur bravoure.

Dans un second temps, les gens dans le monde ont pris conscience de la chose et désormais, c’est une tendance qui monte en puissance. Que ce soit au niveau vestimentaire ou au niveau de l’idéologie, les cow-girl, c’est tout une communauté qui s’élève autour. Aujourd’hui, on parle de western moderne ou si vous voulez de nouveaux westerns. Des festivals sont organisés pour célébrer cette culture comme le Festival country, Western country.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés