Acteurs, Anthony Quinn, Burt Lancaster, Henry Fonda, Howard Hawks, Jack Elam, John Sturges, Kirk Douglas, Robert Mitchum -

Kirk Douglas - 17ème acteur de légende

Né en 1916 à Amsterdam, dans l'État de New York, Kirk Douglas est un acteur, producteur, réalisateur et écrivain. Facilement reconnaissable par sa fossette très visible au menton, Kirk Douglas est une figure majeure du cinéma américain et vie son heure de gloire durant les années cinquante et soixante où il est l'un des acteurs les plus populaires au monde.

Cet acteur américain tourne auprès de nombreux grands réalisateurs tels que Brian De Palma, Howard Hawks, Elia Kazan, Billy Wilder, John Huston, Vincente Minnelli, Otto Preminger ou encore King Vidor et réussit dans tous les genres du cinéma (drame, comédie, aventure, western, péplum, guerre).

 Kirk Douglas

Kirk Douglas - 17ème acteur de légende

Quatrième enfant d'une famille qui en compte sept, Kirk Douglas est issu d'une famille modeste. L'idée de devenir acteur lui bien suite à avoir récité un poème à l'école et reçut des applaudissements. Après avoir étudié à l'université, il décide de poursuivre son rêve et part à New York pour se former au métier de comédien. 

Il entre ensuite à l'académie américaine d'art dramatique et joue quelques rôles mineurs dans les pièces "Spring Again" en 1941 et "Les Trois Sœurs" en 1942. Il s'engage ensuite dans la marine avant de retourner à New York en 1943.Durant les années suivantes, il rencontre de grands noms du cinéma lors de ses tournages, tels que Hal B. Wallis, Burt Lancaster ou encore Robert Mitchum.

 

C'est en 1952, que Kirk Douglas joue dans son premier western. Dans ce film d'Howard Hawks, "La Captive aux yeux clairs", il incarne Jim Deakins lors d'une rivalité amoureuse pour une princesse indienne, face à l'acteur Dewey Martin. Cette année-là il tourne également dans "Une corde pour te pendre" de Raoul Walsh.

Trois années plus tard, il réitère dans le genre avec "L'Homme qui n'a pas d'étoile" de King Vidor. Il joue alors le rôle de Dempsey Rae, engagé dans le ranch appartenant à la séduisante Reed Bowman. Il tourne la même année dans "La Rivière de nos amours", dans lequel il incarne Johnny Hawks, un conciliateur auprès des indiens.

 

En 1957, Kirk Douglas réalise une véritable percée dans l'univers du western avec le western de légende réalisé par John Sturges : "Règlement de comptes à O.K. Corral". Il tourne en compagnie de son ami Burt Lancaster et de l'actrice Rhonda Fleming. Son rôle du Doc Holliday, célèbre joueur de poker, restera à jamais marqué dans les mémoires de tous les amateurs de westerns.

 

Deux années plus tard il réitère une prestation de haut vol réalisée par John Sturges, "Le Dernier Train de Gun Hill", aux côtés d'Anthony Quinn. Il joue dans le rôle du shérif Matt Morgan voulant venger la morte de l'indienne Katherine, sa femme. L'année suivante Kirk Douglas joue dans "El Perdido" aux côtés de Rock Hudson et Jack Elam notamment.

C'est en 1962, sur un scénario de Dalton Trumbo, qu'il interprètera le rôle d'un cow-boy perdu dans le monde moderne dans le film "Seuls sont les indomptés". Kirk Douglas l'annoncera comme le film préféré de toute sa carrière cinématographique.

 

Il retrouve le genre western en 1967, avec "La Route de l'Ouest" d'Andrew V. McLaglen, de nouveau aux côtés de Robert Mitchum et Jack Elam. La même année il tourne dans la "La Caravane de feu", de Burt Kennedy, cette fois-ci avec John Wayne. Il incarne alors le rôle de Lomax, un tueur à gages, expert en explosifs.

 Kirk Douglas - La Caravane de feu

Par Bob Watson

En 1970, Kirk Douglas tourne pour Joseph L. Mankiewicz, dans un western original et déroutant : "Le Reptile". Il incarne le rôle de Paris Pitman Jr., un homme ayant volé 500 000 dollars à un riche propriétaire. Ce dernier les cache alors dans une fosse de serpents à sonnettes. Il est arrêté et emprisonné dans une forteresse en plein désert de l'Arizona. Là, il se lie d'amitié avec d'autres détenus et en devient le meneur. Le directeur de la prison essaye de s'en faire un allié pour améliorer le sort des prisonniers, mais Pitman a d'autres idées en tête… Dans ce film, il joue aux côtés d'Henry Fonda jouant quand à lui Woodward Loperman.

 

L'année suivante il joue avec Johnny Cash dans le western "Dialogue de feu" réalisé par Lamont Johnson. En 1973, Kirk Douglas se lance à son tour dans la réalisation d'un western avec "Le Trésor de Box Canyon" ("Scalawag"). Il est alors acteur et réalisateur de ce film. 

Il poursuit dans ce double métier dans le film "La Brigade du Texas", avant de reprendre son rôle d'acteur dans le western "Cactus Jack" d'Hal Needham, aux côtés d'Ann-Margret et d'Arnold Schwarzenegger. Il incarne alors Cactus Jack, un voleur pas très doué…

 

En 1982, Kirk Douglas retourne pour George Miller dans le film "L'Homme de la rivière d'argent", qui marque alors son dernier western.

 

Kirk Douglas est indéniablement un producteur audacieux et très souvent engagé. Il revendique notamment lors de ses westerns, la figure de l'Amérindien et dénonce le racisme.

L'acteur américain a reçu de nombreuses nominations liées à sa carrière unique et fascinante. Il a en effet gagné l'Oscar du meilleur acteur à trois reprises, pour les films "Le Champion" en 1950, "Les Ensorcelés" en 1953 et "La Vie passionnée de Vincent van Gogh" en 1957. Il reçoit également le César d'honneur en 1980 pour l'ensemble de sa carrière et l'Oscar d'honneur en 1996 pour 50 ans de force créative et morale dans la communauté cinématographique.

Kirk Douglas - Hollywood

Kirk Douglas a également été nominé aux Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique en 1952 et 1957 pour "Histoire de détective" et "La Vie passionnée de Vincent van Gogh". En 1968, il est récompensé du Cecil B. DeMille Award pour l'ensemble de sa carrière et en 1986 aux Golden Globe du meilleur acteur dans une mini-série ou un téléfilm pour "Amos".

Il est par ailleurs nommé aux Emmy Awards du meilleur acteur à trois reprises, en 1986, 1992 et 2000 respectivement. Souvent nommé aux Oscars, Kirk Douglas n'a jamais reçu la statuette du meilleur acteur. Il a cependant reçu en 1981 la médaille présidentielle de la Liberté. En 1985, il est décoré de la Légion d'honneur. En outre, le festival du film américain de Deauville lui rend un hommage en 1978 et 1999. Il reçoit par ailleurs de nombreuses récompenses régionales pour ses qualités d'acteur.

  

Retrouvez le style de Kirk Douglas dans notre boutique de western :

 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à partager et à nous dire dans les commentaires vos suggestions d'acteurs de westerns pour les prochains articles.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés