Gary Cooper, Howard Hawks, Jack Elam, John Wayne, Kirk Douglas, Réalisateurs, Robert Mitchum -

Howard Hawks - Cinéaste de la morale

Né en 1896 à Goshen, dans l'Indiana, aux États Unis, Howard Hawks est un réalisateur, producteur et scénariste américain appartenant à la période classique de Hollywood. Il est particulièrement connu pour avoir tourné dans quelques chefs-d'œuvre du cinéma, tels que "Scarface", "Seuls les anges ont des ailes" ou encore "Rio Bravo". Cinéaste de la morale, les personnages de Hawks sont souvent caractérisés par une grande rigueur d'esprit et un fort sens du devoir.

Après avoir fait ses études en Californie puis dans l'État de New York, il reçoit un diplôme d'ingénieur. Il travaille ensuite comme accessoiriste avant de rejoindre l'armée où on l'utilise comme instructeur dans l'aviation militaire. Suite à la Première Guerre mondiale, il travaille en tant que monteur, assistant, puis directeur littéraire. C'est en 1926 qu'il réalise son premier film avec "The Road to Glory".

Howard Hawks

Howard Hawks - Cinéaste de la morale

C'est une dizaine d'années après la réalisation de son premier film qu'Howard Hawks va tourner son premier western. Il sort ainsi en 1934 "Viva Villa !", une biographie du jeune Pancho Villa incarné par Wallace Beery.

Il poursuit le genre deux années plus tard avec "Sutter's Gold" bien que le réalisateur principal soit James Cruze. Un film représentant la ruée vers l'or en Californie en 1849. On y retrouve les acteurs Edward Arnold, Lee Tracy et Binnie Barnes.

 

Après avoir réalisé "Boule de feu" en mettant en scène Gary Cooper, Howard Hawks réalise aux côtés d'Howard Hughes le western "Le Banni" en 1943. Jane Russell joue alors Rio McDonald, Jack Buetel incarne Billy the Kid, Thomas Mitchell, Pat Garrett et Walter Huston le célèbre Doc Holliday.

 

Trois années plus tard, en 1946, il réalise avec Arthur Rosson "La Rivière rouge". Ils mettent alors en avant John Wayne, Montgomery Clift et Walter Brennan dans une chevauchée épique à travers l'ouest américain.

 

En 1952, Howard Hawks tourne "La Captive aux yeux clairs". Ce film met en scène Kirk Douglas, Dewey Martin, Arthur Hunnicutt et Elizabeth Threatt dans une expédition de trappeurs vers le Haut Missouri et une histoire de rivalité amoureuse.

Sept années plus tard, il réalise l'un des plus grands westerns classiques : "Rio Bravo". Ce film inscrit au National Film Registry met en scène John Wayne aux côtés de Dean Martin, Angie Dickinson, Ricky Nelson et Walter Brennan. Le shérif (joué par John Wayne) arrête le frère de l'homme le plus puissant de la région. Il n'a pour alliés qu'un adjoint ivrogne (Dean Martin), un vieillard boiteux (Walter Brennan), un gamin, une joueuse de poker et un hôtelier mexicain, et face à lui une armée de tueurs.

 

En 1966, Howard Hawks poursuit le genre western en faisant jouer John Wayne, Robert Mitchum et James Caan dans le film "El Dorado". Ce film reprend le scénario de "Rio Bravo". Cependant, il dépasse le simple remake et présente une nouvelle version des personnages et une intrigue plus complexe.

Quatre années plus tard, il réalise son dernier western avec le film "Rio Lobo". On retrouve alors John Wayne en compagnie de Jorge Rivero, Jennifer O'Neill et Jack Elam dans un scénario en pleine guerre de sécession. 

Affiche du film Rio Lobo

Affiche du film Rio Lobo

Retrouvez les plus belles toiles de western dans notre boutique :

 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à partager et à nous dire dans les commentaires vos suggestions d'acteurs de westerns pour les prochains articles.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés