Burt Lancaster - Mr Muscles and Teeth | The Western Shop

Acteurs, Audie Murphy, Audrey Hepburn, Burt Lancaster, Charles Bronson, Claudia Cardinale, Gary Cooper, Giuliano Gemma, Jack Elam, Jack Palance, John Sturges, Katharine Hepburn, Kirk Douglas, Lee Marvin, Lee Van Cleef, Robert Duvall, Robert Ryan, Terence Hill -

Burt Lancaster - Mr Muscles and Teeth

L'industrie cinématographique hollywoodienne a vu naître de nombreuses légendes au fil des décennies, mais peu ont laissé une empreinte aussi indélébile que Burt Lancaster. Acteur, producteur et même acrobate de cirque, Lancaster a conquis les écrans du monde entier avec sa présence magnétique, sa polyvalence et son charisme inégalé. Ce virtuose du cinéma a illuminé l'âge d'or d'Hollywood et a laissé derrière lui une filmographie riche et diversifiée, couvrant plus de quatre décennies.

Dans cet article, nous plongerons dans la vie et la carrière fascinantes de Burt Lancaster, en explorant les moments marquants de sa vie personnelle et professionnelle, ainsi que les raisons pour lesquelles il reste une icône incontournable du cinéma. Préparez-vous à découvrir l'homme derrière le mythe, Burt Lancaster.

Burt Lancaster : l'homme derrière la légende

Né aux Etats Unis en novembre 1913 à New York, Burt Lancaster est un acteur et réalisateur américain principalement connu pour son jeu d'acteur dans les westerns et les films dramatiques. L'homme, souvent présenté comme un aristocrate du cinéma, a incarné des rôles importants dans des films que l'on peut qualifier de monuments du cinéma mondial ou de fresques cinématographiques monumentales.

De l'enfance à la scène : les débuts d'un talent unique

L'acteur au surnom de "Mr Muscles and Teeth" grandit à East Harlem où il cultive alors un goût pour la lecture, le dessin et le piano. Il possède par ailleurs une passion pour l’opéra et possédant une voix de ténor et fait partie de la chorale d'une église. Durant sa jeunesse, Burt Lancaster est considéré comme un athlète hors pair.

Lorsqu'il quitte l'université, il part se produire dans un cirque avec son ami Nick Cravat, qu’il fera tourner à ses côtés dans bon nombre de ses films. Suite à un accident et à l'amputation d'un doigt, le futur acteur exerce divers petits métiers. Il monte des spectacles aux soldats américains durant la Seconde Guerre mondiale. 

Burt Lancaster

Le début d'une carrière brillante : les premiers pas au cinéma

C'est à la suite de la Seconde Guerre mondiale, en 1946 que Burt Lancaster va tourner dans son premier film. Il débute alors sa carrière d'acteur avec le film noir de Robert Siodmak : "Les Tueurs". Cinq années plus tard, Burt joue dans le western "La Vallée de la vengeance" réalisé par Richard Thorpe. Il se produit alors en compagnie de Robert Walker et l'actrice Joanne Dru dans une histoire de vengeance.

Le Chevalier du Stade et autres triomphes cinématographiques

La même année, l'acteur new-yorkais se fait remarquer dans le chef-d'œuvre du réalisateur américain Michael Curtiz, "Le Chevalier du stade" en incarnant Jim Thorpe, un joueur de baseball et de football américain.

En 1954, c'est dans le célèbre western de Robert Aldrich, "Bronco Apache" que Mr Muscles and Teeth va impressionner l'audience. Dans ce film, il se met dans la peau de Massai, un Indien souhaitant poursuivre la guerre contre les Blancs par les armes. L'acteur américain tourne alors aux côtés de Jean Peters, John McIntire et Charles Bronson.

Vera Cruz et autres épopées cinématographiques

La même année, le jeune homme s'invite dans l'un des monuments du cinéma mondial, le fameux western "Vera Cruz", une nouvelle fois réalisé par Robert Aldrich. Il se fait alors remarquer dans le second rôle en incarnant Joe Erin, aux côtés de Benjamin Trane joué par Gary Cooper, qui doivent escorter le carrosse de la comtesse Marie Duvarre qui se rend à Vera Cruz… On retrouve deux autres figures du western dans cette réalisation : Charles Bronson et Jack Elam.

Bande annonce du film "Vera Cruz"

Burt Lancaster : un acteur complexe et talentueux

En 1955, on retrouve l'acteur de Harlem dans "L'Homme du Kentucky", en compagnie de Dianne Foster, Diana Lynn et Walter Matthau. Il joue alors le premier rôle en incarnant alors un cowboy veuf partant au Texas avec son fils pour échapper à une querelle qui oppose sa famille à une autre. Pendant le voyage, il croit tomber amoureux d'une jeune femme raffinée, mais il se rend compte que son amour véritable est pour une femme l'ayant sauvé de ses rivaux.

Soyez aussi élégant que Burt Lancaster en vous équipant d'une paire de bottes western digne des plus grandes légendes de l'Ouest.

Bottes de cowboy

Le monde du western : un terrain de jeu infini pour Burt Lancaster

L'année suivante, l'acteur se révèle de nouveau dans le genre western avec le film "Le Faiseur de pluie" de Joseph Anthony. Le film est l'adaptation à l'écran d'une pièce à succès. Cette œuvre fait une nouvelle fois référence à la vie dans un ranch tout en ajoutant une touche romantique. Burt Lancaster et Katharine Hepburn y forment alors un duo remarquable.

 

En 1957, Burt réalise une prestation hors normes dans l'immanquable western de John Sturges : "Règlements de comptes à OK Corral". Dans ce chef d'œuvre du cinéma américain, inspiré des faits réels de la fusillade d'O.K. Corral, le réalisateur met en scène Burt Lancaster en tant que Wyatt Earp, shérif de Dodge City et  Kirk Douglas qui incarne quand à lui Doc Holliday. Rhonda Fleming, Jack Elam ou encore Lee Van Cleef font également partie du casting de ce chef-d'œuvre.

 

Durant les années soixante, Burt Lancaster complète sa filmographie en poursuivant le genre western. On retrouve en effet l'acteur dans le western "Le Vent de la plaine" de John Huston en 1960, aux côtés d'Audrey Hepburn, Audie Murphy et Lillian Gish. Le film met en lumière la question du racisme dans l'ouest, à la fois contre les Amérindiens et contre ceux qui sont attribués au sang indien.

Complétez votre look avec élégance en choisissant parmi nos nombreuses ceintures de cowboy.

Ceinture western

En 1963, Luchino Visconti met en scène l'acteur new-yorkais avec Alain Delon et Claudia Cardinale dans le célèbre film dramatique à la palme d'or : "Le Guépard". Il y interprète le prince Salina. Giuliano Gemma et Terence Hill sont également de la partie dans ce monument du cinéma. La même année Burt joue avec Kirk Douglas dans "Le Dernier de la liste" de John Huston.

 

En 1964, il marque le cinéma français en incarnant le résistant français Paul Labiche dans "Le Train" de John Frankenheimer et Bernard Farrel.

L'acteur au surnom de Mr Muscles and Teeth tourne en 1965 derrière les caméras de John Sturges, dans la parodie de western "Sur la piste de la grande caravane". Il s'illustre l'année suivante avec la réalisation de Richard Brooks : "Les Professionnels". Burt joue alors en compagnie de Lee Marvin, Robert Ryan, Jack Palance et Claudia Cardinale dans le film considéré comme le meilleur western de Richard Brooks.

En 1968, c'est dans le western "Les Chasseurs de scalps" de Sydney Pollack que l'on retrouve l'acteur, puis en 1971, dans "L'Homme de la loi" de Michael Winner, avec Robert Duvall et de nouveau avec Robert Ryan. L'année suivante il tourne de nouveau pour le réalisateur Robert Aldrich, dans le western "Fureur apache", en compagnie de Bruce Davison.

 

Quatre années plus tard, Burt Lancaster poursuit le genre avec le long métrage "Buffalo Bill et les Indiens" du cinéaste Robert Altman. Il joue en compagnie de Paul Newman, Joel Grey et Harvey Keitel dans ce film mettant en scène le "Wild West Show". C'est avec le western "Winchester et Jupons courts" de Lamont Johnson que l'acteur américain terminera sa carrière dans le genre.

Il est à noter que Burt est également connu pour ses rôles dans des longs métrages hors western. En effet, il se distingue dans "Violence et Passion" en 1974, "Eight Iron Men" (A Sound of Hunting), "Les Démons de la liberté" en 1947, "Le Corsaire rouge" en 1952 ou encore "Le Prisonnier d'Alcatraz" en 1962.

Le triomphe et l'héritage de Burt Lancaster

Au cours de sa carrière impressionnante, à la filmographie bien garnie, Burt Lancaster reçoit l'Oscar du meilleur acteur pour le rôle-titre dans "Elmer Gantry, le charlatan" et Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique pour le même rôle. Il reçoit par ailleurs trois fois le prix du meilleur acteur des critiques de New York, la Coupe Volpi à la Mostra de Venise ainsi que le prix du meilleur acteur étranger du BAFTA.

Dans sa vie personnelle, Burt Lancaster a épouser trois femmes : June Ernst entre 1935 et 1946, Norma Anderson entre 1946 et 1969 et enfin Susan Martin. Il fit cinq enfants avec cette dernière. L'acteur à l'élégance hors pair décède le 20 octobre 1994 à Los Angeles.

 

Résumé

Burt Lancaster était un acteur, producteur et réalisateur américain né le 2 novembre 1913 à New York et décédé le 20 octobre 1994 à Los Angeles. Il a commencé sa carrière d'acteur dans les années 1940 et est devenu célèbre pour ses rôles dans les films de genre western, de guerre et de drame.

Lancaster a commencé sa carrière en jouant des rôles secondaires dans des films tels que "Sabotage à Berlin" (1942) et "Les Tueurs" (1946). Il est devenu célèbre pour son rôle de "J.J. Hunsecker" dans le film "Le Grand Chantage" (1957) pour lequel il a été nominé pour l'Oscar du meilleur acteur. Il a également joué dans des films tels que "Elmer Gantry le charlatan" (1960) pour lequel il a remporté l'Oscar du meilleur acteur, "Le Prisonnier d'Alcatraz" (1962) et "Jugement à Nuremberg" (1961).

Burt Lancaster a également produit et réalisé des films tels que "L'Homme du Kentucky" (1955) et "Le flic se rebiffe" (1974). Il a continué à jouer dans des films jusqu'à sa mort en 1994, il a joué dans plus de 60 films en tout. Il est considéré comme l'un des plus grands acteurs de films de genre de tous les temps et a été salué pour son talent de jeu et son charisme. Il a reçu de nombreuses distinctions pour sa carrière au cours de sa vie.

Burt Lancaster et Audrey Hepburn

Burt Lancaster et Audrey Hepburn

FAQ

Q : Quels sont les moments forts de la carrière de Burt Lancaster ?
R : Burt Lancaster a connu une carrière riche et diversifiée, remportant un Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans "Elmer Gantry le charlatan" (1960). Il a également été nommé à l'Oscar pour "Le Vent de la Plaine" (1960) et "Atlantic City" (1980). Il a joué dans plus de 80 films et a été salué pour sa polyvalence, passant du drame à l'aventure en passant par le western avec brio.

Q : Quel était l'impact de Burt Lancaster sur l'industrie du cinéma ?
R : Burt Lancaster a été l'une des premières stars hollywoodiennes à créer sa propre société de production, Norma Productions, ce qui lui a permis de prendre davantage de contrôle sur ses projets. Il a également ouvert la voie à d'autres acteurs pour explorer des rôles variés et complexes.

Q : Quels sont les films emblématiques de Burt Lancaster à ne pas manquer ?
R : Outre "Tant qu'il y aura des hommes" et "Elmer Gantry le charlatan," les amateurs de cinéma devraient absolument voir "Le Vent de la Plaine," "Le Prisonnier d'Alcatraz," "Les Hommes préfèrent les blondes" (1953) et "Atlantic City" pour apprécier toute la gamme de son talent.

Q : Quel héritage Burt Lancaster a-t-il laissé dans l'industrie du cinéma ?
R : Burt Lancaster a laissé un héritage durable dans l'industrie du cinéma en tant qu'acteur talentueux, producteur innovant et icône de l'âge d'or d'Hollywood. Son impact sur le cinéma est toujours palpable, et son travail continue d'inspirer de nombreux acteurs et cinéastes d'aujourd'hui.

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à partager et à nous dire dans les commentaires vos suggestions d'acteurs de westerns pour les prochains articles.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés