Films -

Mon nom est Personne

Mon nom est Personne est un western spaghetti de 1973, réalisé par Tonino Valerii, dont le casting est composé de Terence Hill, Henry Fonda, Jean Martin, R. G. Armstrong, Karl Braun et Leo Gordon. Sergio Leone a fait office de producteur et scénariste pour ce film.

Avertissement : cet article décrit le scénario du film Mon nom est Personne.
Pour voir le film complet faites défiler jusqu'en bas de l'article.

 

Synopsis

À la fin du XIXe siècle, l'ère romantique du Far West touche à sa fin. Un jeune vagabond qui se fait appeler "Personne", incarné par Terence Hill (qui dès le début du film montre des réflexes exceptionnellement rapides), traîne sa vie de façon insouciante, sauvage et "anonyme". "Personne" rencontre le légendaire chasseur de primes Jack Beauregard (Henry Fonda), devenu un vieil homme désireux de se réfugier en Europe.

L'arme la plus rapide encore en vie, se dirige vers la Nouvelle-Orléans et un passage à sens unique vers l'Europe, où, selon lui, personne n'essaiera de saisir une occasion de se battre avec lui dans les bars de la Via Veneto.

Beauregard est l'idole d'enfance de "Personne", élevé dans le mythe de ses exploits ; mais le vieux tireur est désormais incrédule et désabusé, conscient de la fin de "son" époque.

Personne - Terence Hill

Personne, joué par Terence Hill

En route vers la Nouvelle-Orléans, il rencontre un jeune homme mystérieux qui se dit Personne (Terrence Hill) dont les compétences en matière d'armes à feu sont à la hauteur des siennes et qui ne veut pas voir le grand Jack Beauregard disparaître tranquillement dans l'anonymat. Parfois, "Personne" ne semble être un clown malveillant qui ne veut rien d'autre que se moquer du vieil homme. D'autres fois encore, il parle à moitié sérieusement à Beauregard de la façon dont le vieil homme peut réaliser son potentiel de légende.

"Personne", en parfait fan de Beauregard, pense que ce serait bien si son héros s'attaquait seul aux 150 membres de la légendaire Horde Sauvage et fait alors en sorte d'organiser cette bataille spectaculaire. Cela ressemble à un combat impossible, mais au bon moment, Jack se souvient qu'il y a des bâtons de dynamite cachés dans les selles de certains des cent cinquante.

Ceintures western

A la fin de l'affrontement, "Personne" organise pour Jack une sortie parfaite pour un grand héros : sa mort. Selon "Personne", un héros, pour que ses actes soient transcrits dans les livres d'histoire, doit absolument mourir.

Jack Beauregard

Jack Beauregard, joué par Henry Fonda

Ainsi, après un faux duel entre eux, organisé dans le centre de la Nouvelle-Orléans, Beauregard est (fictivement) tué, laissant à "Personne" son lourd héritage de "Bourreau", ainsi que la foule de ses ennemis accumulés dans la vie. En jouant avec le nom de celui qui l'a (faussement) tué, sur la pierre tombale de Beauregard est écrit : "Personne était plus rapide que lui", une phrase qui a un double sens évident et qui laisse sans réponse le doute sur lequel des deux était vraiment le meilleur.

Beauregard est enfin libre, puisque tout le monde le croit mort. De la cabine du bateau qui l'emmènera en Europe, il écrit mélancoliquement à son jeune admirateur. L'Occident n'est plus l'Occident violent, franc et sincère qu'il avait connu, l'ère des duels et de la solitude est révolue, une nouvelle morale est nécessaire pour les temps nouveaux : "Ceux qui te mettent dans la merde, ne le font pas toujours pour ton malheur ; et ceux qui t'en sortent, ne le font pas toujours pour ton bonheur. Mais surtout ceci : quand tu es dans la merde, tais-toi !"

Duel Final

Le duel final entre Jack Beauregard et Personne

Le film

Mon nom est Personne de Tonino Valerii est le genre de western que seul un cinéaste italien très apprécié et plein d'esprit aurait pu écrire : Sergio Leone. Il met en vedette Henry Fonda, l'un des plus nobles interprètes d'Hollywood, dans le rôle du plus grand des bandits armés du vieil Ouest, et Terence Hill, l'un des plus jeunes acteurs italiens au nom anglicisé, dans le rôle du blond aux yeux intensément bleus "Personne" qui pousse, pousse et finalement guide le vieil homme dans l'histoire.

Chapeau Cowboy

Le film, une coproduction italo-franco-allemande, a été tourné au Nouveau-Mexique, au Colorado et en Espagne.

Mon nom est Personne

Mon nom est Personne

Mon nom est Personne constitue le dernier western de Fonda, ce qui ressemble à une autre touche méta, de fin d'époque, dans un film qui en est truffé. Ils vont du subtil (l'action se déroule en 1899, et plus l'action se déplace vers l'est, plus elle ressemble de moins en moins au XIXe siècle) à l'évident (le nom des opposants du Fonda : la Horde Sauvage, ou le cimetière où vit un homme nommé "Sam Peckinpah", en hommage au célèbre réalisateur).

En tant que film, il est tenu par la formidable équipe Fonda et Hill, des scènes d'action remarquables et l'une des meilleures compositions d'Ennio Morricone.

Mon nom est Personne - Film complet en français

Ces articles sont également susceptibles de vous intéresser :


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés