Bud Spencer, Ennio Morricone, Giuliano Gemma, Henry Fonda, James Coburn, Lee Van Cleef, Mario Brega, Réalisateurs, Sergio Leone, Terence Hill, Tonino Valerii -

Tonino Valerii - L'élève de Sergio Leone

Né en 1934 à Montorio al Vomano, en Italie, Tonino Valerii est un réalisateur et scénariste italien principalement reconnu pour ses réalisations de westerns spaghetti, notamment aux côtés de grands acteurs du genre.

Après avoir étudié au Centre expérimental de cinématographie de Rome, il fait ses débuts au cinéma en 1963 en tant que coscénariste. Il devient quelques mois plus tard l'assistant de Sergio Leone dans deux westerns spaghettis : "Pour une poignée de dollars" et "Et pour quelques dollars de plus". Il réalise trois années après avoir fait ses débuts au cinéma son premier film.

Tonino Valerii - Tournage Mon nom est personne

Tonino Valerii - L'élève de Sergio Leone

Tonino Valerii réalise son premier film en 1966 avec le western "Per il gusto di uccidere". Il met alors en scène Craig Hill, George Martin ou encore Fernando Sancho dans ce film dont il a écrit l'histoire et le scénario. L'influence du western "Et pour quelques dollars de plus" est manifeste, avec des lieux identiques et quelques scènes, comme le duel entre Lanky et Sanchez, qui semblent calquées sur le modèle de Sergio Leone.

Le spectateur s'habitue alors à suivre l'ennemi à distance avec une technique particulière de caméra, plutôt classique qui, avec les innovations de l'époque, s'avère être nouvelle.

 

Deux années plus tard, le réalisateur de la province de Teramo tourne "Le Dernier Jour de la colère". Dans ce western italo-allemand, il met en scène Lee Van Cleef et Giuliano Gemma, dans des rôles de vengeurs des notables de Clifton, petite ville tranquille, et prennent peu à peu le contrôle de la ville avant de s'opposer. Ce film au scénario du réalisateur, mais également de Luciano Vincenzoni et Sergio Leone dispose d'une musique composée par Ennio Morricone et Riz Ortolani.

Le film de Valerii est psychologique et violent, comme il l'avait déjà été "Per il gusto di uccidere" : la bande originale du film de Riz Ortolani, utilisée plus tard également dans "Kill Bill" de Quentin Tarantino, un grand fan du genre, est également restée célèbre. 

Affiche du film "Le Dernier Jour de la colère"

Affiche du film "Le Dernier Jour de la colère"

En 1969, Tonino Valerii tourne "Texas", un western spaghetti inspiré de l'assassinat du président John Fitzgerald Kennedy. Il met en scène Van Johnson en tant que gouverneur des États-Unis, représentant James A. Garfield et Giuliano Gemma incarnant Bill Willer, un soldat déserteur protégeant le gouverneur.

Trois années plus tard, le réalisateur italien tourne "La Horde des salopards", un western franco-germano-hispano-italien se déroulant durant la guerre de Sécession. Un colonel dégradé et injustement jugé pour trahison, joué par James Coburn, propose de commuter la peine en participant en échange à une mission suicide. Bud Spencer fait également partie du casting et incarne Eli Sampson, l'une des unités du colonel Pembroke pour prendre le fort Holman.

 

1973 s'inscrit comme une année clef dans le monde du western. En effet, Tonino Valerii réalise l'un des westerns spaghetti les plus reconnus : "Mon nom est Personne". Il met en scène Terence Hill et Henry Fonda dans un film né d'une idée de Sergio Leone, toujours avec le scénario de Gastaldi, qui se révèle être un véritable hommage au cinéma de Leone et du western en général. 

Un film vendu aux producteurs, comme Leone l'a dit à maintes reprises, en racontant les trois premières minutes, sans savoir comment il allait continuer : le film a été un grand succès auprès du public, il s'inscrit même parmi les trois premiers au box-office de l'année. Jean Martin, Geoffrey Lewis ou encore Mario Brega font partie du casting de ce chef-d'œuvre incontournable.

 

Au cours des dernières années, Valerii s'est principalement concentré sur des fictions télévisées et autres produits pour la Rai. Depuis 1996, il est le créateur et le commissaire de la revue de cinéma Roseto opera prima, dédiée aux nouveaux réalisateurs italiens, qui se déroule chaque été à Roseto degli Abruzzi. En 2003, il a annoncé qu'il préparait un livre sur son maître Sergio Leone.

 

Retrouvez les plus belles toiles de western dans notre boutique :

 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à partager et à nous dire dans les commentaires vos suggestions d'acteurs de westerns pour les prochains articles.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés