Claudia Cardinale, Gary Cooper, Gregory Peck, Henry Fonda, Henry Hathaway, James Stewart, Réalisateurs, Robert Mitchum -

Henry Hathaway - Le réalisateur à l'esthétique et aux techniques exceptionnelles

Né en 1898 à Sacramento, en Californie, Henry Hathaway est un réalisateur et producteur américain particulièrement reconnu pour les qualités esthétiques et techniques de ses films. Il est surtout renommé pour avoir réalisé de nombreux westerns, notamment avec Randolph Scott et John Wayne. Il a par ailleurs mis en scène Gary Cooper dans sept films.

Après avoir débuté très jeune sa carrière, dans des rôles pour enfants notamment, Hathaway va exercer différents métiers dans les studios, ce qui fera de lui un excellent technicien. Il réalise alors son premier long-métrage en 1932 avec un western. Ce genre constitue l'une de ses préférences avec les films d'action. Les héros de ses westerns sont généralement des bandits au bon fond davantage recyclés par l'âge que par la bonne volonté et qui vont s'opposer au Mal absolu lequel, chez le réalisateur californien, prend les formes les plus inattendues, en tout cas moins conventionnelles.

Henry Hathaway

Henry Hathaway - Le réalisateur à l'esthétique et aux techniques exceptionnelles

Suite à sa première réalisation en 1932 avec le western "Heritage of the Desert", Henry Hathaway tourne la même année "Blanco, seigneur des prairies". L'année suivante, il fait de nouveau joué Randolph Scott dans les westerns "Thundering Herd", "Sunset Pass" et "Man of the Forest". Il réalise également en 1933, "Under the Tonto Rim" ainsi que "To the Last Man". En 1934, c'est dans "La Dernière Ronde" que l'on retrouve Randolph Scott derrière les caméras du réalisateur californien.

Affiche du film "La Dernière Ronde"

Affiche du film "La Dernière Ronde" d'Henry Hathaway

Après avoir réalisé de nombreuses comédies et films d'action, Henry Hathaway tourne "L'Odyssée des Mormons". Il met alors en scène Tyrone Power, Linda Darnell, Dean Jagger ou encore Russell Simpson dans un western mettant en avant la communauté Mormone dans un long voyage semé d'embûches.

C'est en 1941, dans le western "Le Retour du proscrit" qu'Henry Hathaway met pour la première fois en scène John Wayne. Cela marque par ailleurs le premier film de John Wayne tourné en couleur. Le réalisateur américain met également en avant Betty Field, Harry Carey et Beulah Bondi dans ce film mêlant amour et vengeance.

 

Dix années plus tard, après avoir tourné de nombreux films dramatique et d'aventures notamment, Hathaway reprend le genre western avec "L'Attaque de la malle-poste" en 1951. Il fait alors tourné Tyrone Power et Susan Hayward dans une attaque de diligence. 

En 1954, on retrouve Gary Cooper derrière les caméras d'Henry Hathaway pour le western "Le Jardin du diable" aux côtés de Susan Hayward et Richard Widmark. Quatre années plus tard, il réalise "La Fureur des hommes", un western dramatique, sous l'effigie de la violence.

 

L'année 1962, Henry Hathaway réalise aux côtés de John Ford et George Marshall l'un des plus grands chefs-d'œuvre du genre western avec le film "La Conquête de l'Ouest". Le film rassemble 24 grandes stars du cinéma hollywoodien dont James Stewart, Henry Fonda, John Wayne, Carroll Baker, Debbie Reynolds, Gregory Peck ou George Peppard.

Affiche du film "La Conquête de l'Ouest"

Affiche du film "La Conquête de l'Ouest"

Après avoir tourné "Le Plus Grand Cirque du monde" et mis en scène John Wayne, Claudia Cardinale et Rita Hayworth, Hathaway met de nouveau en scène The Duke dans "Les Quatre Fils de Katie Elder", cette fois-ci avec Dean Martin et Michael Anderson Jr.

Le réalisateur californien tourne en 1966 le célèbre western "Nevada Smith" avec Steve McQueen et Karl Malden notamment. Il réitère le genre avec Dean Martin et cette fois-ci Robert Mitchum dans le film "Cinq cartes à abattre" deux années plus tard. 

Affiche du film "Cinq cartes à abattre"

Affiche du film "Cinq cartes à abattre"

Henry Hathaway poursuit ses chefs-d'œuvre avec le western "Cent dollars pour un shérif" réalisé en 1969, avec Kim Darby, Glen Campbell et John Wayne. Ce dernier reçoit pour ce film l'oscar du meilleur acteur, ainsi que les Golden Globes du meilleur acteur dans un film dramatique.

Il réalise son dernier western en mettant en scène Gregory Peck, Patricia Quinn et James Gregory dans le film "Quand siffle la dernière balle" en 1971.

L'ensemble de son travail lui vaux aujourd'hui une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 1638 Vine Street.

 

Retrouvez les plus belles toiles de western dans notre boutique :

 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à partager et à nous dire dans les commentaires vos suggestions d'acteurs de westerns pour les prochains articles.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés