Acteurs, Ben Johnson, Bud Spencer, Burt Lancaster, Charles Bronson, Claudia Cardinale, Ennio Morricone, Franco Nero, Jack Palance, Jean Arthur, Lee Marvin, Lee Van Cleef, Robert Ryan, Sergio Corbucci, Tomás Milián, Van Heflin -

Jack Palance - Le cowboy aux traits caractéristiques

Né en 1919 à Lattimer Mines, dans l'État de Pennsylvanie, Jack Palance est un acteur et chanteur américain d'origine ukrainienne particulièrement connu dans les westerns pour ses rôles de méchants liés aux traits anguleux et émaciés de son visage. 

Fils d'un père travaillant en tant que mineur dans une mine de charbon, Jack Palance travaille également dans une mine durant sa jeunesse, avant de devenir boxeur professionnel à la fin des années trente. Lors de la Seconde Guerre mondiale, il intègre les United States Army Air Forces où il se fait défigurer lors d'un entrainement suite à un incendie. Il entre à l'université de Standford avant de poursuivre sa carrière dans l'art théâtral. Il fait ses débuts à Broadway en 1947 puis au sur les écrans de cinéma trois ans plus tard.

Jack Palance

Jack Palance - Le cowboy aux traits caractéristiques 

Jack Palance tourne dans son premier western aux côtés d'Alan Ladd, Jean Arthur, Van Heflin et Ben Johnson en 1953, soit trois années après avoir joué dans son premier film. C'est dans le film "L'Homme des vallées perdues" de George Stevens évoquant la vie des cow-boys et des fermiers à l'époque du Far West qu'il fait donc son apparition sous le visage d'un tueur à gages. Son personnage sera repris en 1956 dans le célèbre album de bandes dessinées de Morris : "Lucky Luke et Phil Defer".

 

La même année, on le retrouve dans le western de Charles Marquis Warren "Le Sorcier du Rio Grande" avec Charlton Heston et Katy Jurado. En 1957, Palance tourne dans "Jicop le proscrit" d'Henry Levin. Il rencontre alors Claude Akins ou encore Lee Van Cleef dans un western aux multiples rebondissements.

Après avoir joué aux côtés de Burt Lancaster, Lee Marvin, Robert Ryan et Claudia Cardinale dans "Les Professionnels", il tourne dans son premier western spaghetti en 1968 aux côtés de Franco Nero, sous la direction de Sergio Corbucci et une musique d'Ennio Morricone, "El mercenario". Il incarne alors Ricciolo dit "le Bouclé" face au Capitaine Sergei Kowalski, dit "le Polack", réputé pour ses qualités de tireur.

 

Jack Palance joue l'année suivante dans "La Haine des desperados" d'Henry Levin dans un rôle de maraudeur, puis dans "Le Clan des McMasters" d'Alf Kjellin et "Monte Walsh" de William A. Fraker.

En 1970, c'est dans le célèbre "Compañeros" de Sergio Corbucci qu'il s'illustre aux côtés de Franco Nero, Tomás Milián et Fernando Rey sur une musique d'Ennio Morricone. Deux années plus tard, on le retrouve avec Bud Spencer dans le western "Amigo, mon colt a deux mots à te dire" de Maurizio Lucidi. Il incarne alors Sonny Bronston dans un rôle de frère vengeur.

 

La même année, il tourne dans "Les Collines de la terreur" de Michael Winner avec Charles Bronson, Richard Basehart et James Whitmore. En 1973, c'est derrière les caméras de Stanley Kramer qu'il joue lors de la ruée de l'or noir au début des années 1900  dans le film "L'Or noir de l'Oklahoma". En 1976, il tourne dans "God's Gun" de Gianfranco Parolini.

Une dizaine d'années plus tard, en 1988, il met en selle la légende de William H. Bonney, surnommé Billy the Kid dans le western "Young Guns" de Christopher Cain. Il incarne en 1991 avec perfection le rôle de Curly Washburn dans le célèbre film "La Vie, l'Amour, les Vaches" de Ron Underwood. Cette splendide réalisation marque alors le dernier "western" de l'acteur.

 

Jack Palance a été distingué à de multiples reprises pour sa carrière remarquable. Ainsi, en 1990, il obtient l'oscar du cinéma qui couronne sa carrière d'acteur. Deux années plus tard, c'est l'oscar de meilleur acteur dans un second rôle ainsi que les Golden Globes pour sa prestation dans le film "La Vie, l'amour... les vaches" qu'il reçoit.

Retrouvez le style de Jack Palance dans notre boutique de western :

 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à partager et à nous dire dans les commentaires vos suggestions d'acteurs de westerns pour les prochains articles.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Liquid error: internal