Acteurs, Burt Lancaster, Claudia Cardinale, Giuliano Gemma, Terence Hill, Tomás Milián, Tonino Valerii -

Giuliano Gemma - Le beau gosse italien

Né en 1938, à Rome, Giuliano Gemma est un acteur et culturiste italien, reconnaissable par son importante musculature et principalement reconnu pour avoir joué dans de nombreux péplums et westerns spaghetti.

Durant son adolescence, il est passionné de sport et exerce la gymnastique et la boxe. Sa passion pour le cinéma va devenir encore plus importante avec l'âge, notamment attiré par les performances de Burt Lancaster. Après être arrivé très jeune au cinéma, pour ses talents sportifs et c'est en 1959 qu'il fait son apparition dans les cinémas.

 Giuliano Gemma

Giuliano Gemma - Le beau gosse italien

Giuliano Gemma apparaît également en 1959 dans "Ben Hur", un réel tremplin pour la suite de sa carrière. En 1963, c'est dans le célèbre film à la Palme d'or "Le Guépard" qu'il s'affiche, notamment aux côtés de son héros de toujours : Burt Lancaster. On le retrouve également avec Alain Delon, Claudia Cardinale et Terence Hill. Suite à de nombreux péplums, il tourne en 1965 dans son premier western spaghetti "Le Dollar troué" de Giorgio Ferroni.

La même année, il tourne dans les films "Un pistolet pour Ringo" et "Le Retour de Ringo" de Duccio Tessari. Gemma incarne alors le personnage du Capitaine Montgomery Brown, dit Ringo, tueur d'élite sans scrupules face au bandit Mexicain joué par Fernando Sancho. Il termine l'année 1965 avec le western "Adiós gringo" de Giorgio Stegani.

 

L'année suivante Giuliano Gemma joue dans "Arizona Colt" de Michele Lupo. Il poursuite le genre western avec "Trois Cavaliers pour Fort Yuma" réalisé par Giorgio Ferroni, sous une musique composée par Ennio Morricone, tourné au fort Yuma, en Californie.

En 1967, il apparaît dans "Les Longs jours de la vengeance", "Wanted, le recherché" et "Le Dernier Jour de la colère". Dans ce dernier film, réalisé par Tonino Valerii avec un scénario de Sergio Leone notamment, Gemma joue aux côtés de Lee Van Cleef, celui-ci le prenant sous son aile pour se venger des notables de Clifton.

 

Giuliano Gemma poursuit les westerns spaghetti en 1968 et 1969 et tourne dans "Violenza al sole", "Ciel de plomb", "Mort ou vif... de préférence mort" ou encore "Texas". C'est cinq années plus tard dans le film d'Enzo Barboni qu'il reprend le style western avec "Même les anges tirent à droite", une sorte de suite de la comédie avec Bud Spencer "Les anges mangent aussi des fayots".

En 1975, il tourne dans le célèbre western de Sergio Corbucci, "Le Blanc, le Jaune et le Noir" en compagnie de Tomás Milián et d'Eli Wallach. Deux années plus tard il joue dans le film "Adios California" du réalisateur Michele Lupo.

Le Blanc, le Jaune et le Noir

Affiche du western Le Blanc, le Jaune et le Noir

Gemma joue en 1978 dans le western "Selle d'argent" de Lucio Fulci. Il incarne le rôle d'un chasseur de primes se faisant appeler Roy Blood. Ce film marque alors le dernier western spaghetti de Giuliano Gemma.

Au cours de sa longue carrière cinématographique, il a joué dans plus d'une centaine de films et a reçu de nombreux prix, dont le David di Donatello, le prix du meilleur acteur au festival international du film de Karlovy Vary, le Globe d'or, le Ruban d'argent et à trois reprises, le prix Vittorio De Sica.

Retrouvez le style de Giuliano Gemma dans notre boutique de western :

 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à partager et à nous dire dans les commentaires vos suggestions d'acteurs de westerns pour les prochains articles.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés