Acteurs, Anthony Mann, Clint Eastwood, Eli Wallach, Ennio Morricone, Gian Maria Volonté, Howard Hawks, John Sturges, Klaus Kinski, Lee Van Cleef, Luigi Pistilli, Mario Brega, Peter Lee Lawrence, Réalisateurs, Richard Harrison, Sergio Leone -

Clint Eastwood - Légende du western spaghetti

Né en 1930 à San Francisco, Clint Eastwood est un acteur, réalisateur, compositeur et producteur de cinéma, particulièrement connu en tant qu'acteur pour ses rôles dans les westerns et pour ses films mémorables en tant que réalisateur. Ses nombreux succès font de l'acteur et réalisateur une figure mythique du cinéma.

Clint Eastwood fait ses premiers pas dans le monde artistique alors qu'il est au collège, en interprétant quelques rôles dans des comédies théâtrales. Quelques années plus tard, suite à son service militaire, il intègre le Los Angeles City College, considéré comme le meilleur établissement de la ville pour apprendre la comédie. Bien qu'Eastwood décide d'abandonner ses études, il est embauché chez Universal en 1954 en tant qu'inconnu pas cher. Il rentre alors dans la Universal Talent School où il apprend la comédie.

Clint Eastwood

Clint Eastwood - Légende du western spaghetti

Bien qu'il ne soit pas crédité, Clint Eastwood tourne dans son premier film en 1965, avec "La Revanche de la créature" de Jack Arnold. On le voit dans quelques films et séries, telle que la série de western "Les Aventuriers du Far West" ou encore le western de Charles F. Haas, "La corde est prête", mais sa présence est à peine remarquable. Si Universal l'utilise, Clint en tire profit et observe durant son apprentissage toutes les étapes de la fabrication d'un film.

C'est en 1959 qu'il réussit enfin à obtenir un grand rôle derrière la caméra, dans la série télévisée "Maverick". Il interprète alors le rôle d'un méchant qui essaye d'épouser une fille riche pour son argent. Après avoir vécu une étape difficile de sa carrière, et faillit abandonner, le grand blond trouve un nouvel agent : Bill Shiffrin. C'est la signature de ce contrat qui est certainement décisive dans la carrière de Clint Eastwood à cette époque et qui lui permet de se distinguer à la télévision. 

Clint Eastwood - Rawhide

Clint Eastwood et Don Hight durant le tournage de la série de western Rawhide

Après avoir remarqué la carrure de Clint Eastwood, Shiffrin l'estime parfait pour le casting de la future série télévisée "Rawhide". Il incarne alors un cow-boy nommé Rowdy, dans une série traitant de la transhumance. Il tourne alors aux côtés d'Eric Fleming, ce dernier interprétant le premier rôle. Bien que Fleming demeure la star de la série, Eastwood monte dans l'estime des spectateurs, et son nom commence à être connu.

En 1964, alors que la série est sur le déclin, Fleming se voit proposer un rôle dans un western italien, en Espagne. Celui-ci n'étant pas intéressé, il montre l'offre à Clint et encouragé par Irving, postule pour le rôle de l'homme sans nom. Richard Harrison, confirme alors qu'Eastwood serait un interprète convaincant, Clint Eastwood est alors choisi pour jouer le rôle principal de "Pour une poignée de dollars" de Sergio Leone, le premier film de la Trilogie du dollar.

 

Les critiques italiennes, comme américaines, sont très élogieuses à propos de ce premier volet "Pour une poignée de dollars". Clint Eastwood devient alors une véritable star en Italie. Ce chef-d'œuvre de Leone est accompagné par la composition d'Ennio Morricone, facilement identifiable. On retrouve aux côtés de l'acteur américain quelques grands noms du western, tels que Gian Maria Volontè et Mario Brega dans une moindre mesure.

Suite à ce premier succès fulgurant, Sergio Leone propose à Eastwood un rôle dans une suite de son film, auquel le budget alloué augmente largement. Le western s'intitule finalement "Et pour quelques dollars de plus" et de nouveaux acteurs de renom dans le monde du western, intègrent le casting : Lee Van Cleef, Klaus Kinski, Luigi Pistilli. On retrouve également Peter Lee Lawrence dans ce western spaghetti, deuxième volet de la trilogie, qui donne une certaine notoriété mondiale à Clint Eastwood.

 

Sergio Leone décide de réaliser l'année suivante, en 1966, le très célèbre western : "Le Bon, la Brute et le Truand". Souvent considéré comme la quintessence du style western spaghetti, ce troisième volet de la trilogie du dollar met en avant trois protagonistes surnommés tels que l'indique le titre du film et subitement transformés dans l'atmosphère d'un western. En effet, ces personnages n'existent pas dans un sens absolu, mais s'illustrent de façon inattendue, pour le plaisir le plus total du spectateur. Ainsi, l'assassin peut faire preuve d'un sublime altruisme, tandis que le bon est capable de tuer avec une indifférence totale. 

Chapeau de Cowboy

On retrouve alors de nombreux acteurs des films précédents tels que Lee Van Cleef, Luigi Pistilli, Mario Brega, mais un nouvel acteur principal vient s'ajouter au casting : Eli Wallach. Durant le tournage du film, Eastwood gagne en assurance. Il s'affirme au sein de l'équipe de tournage et parle même de se mettre prochainement à son compte pour tourner ses propres films, en tant que producteur ou réalisateur.

Clint Eastwood créé en 1967, avec Irving L. Leonard la société de production cinématographique Malpaso Productions. L'année suivante, il coproduit avec la United Artists "Pendez-les haut et court". De cette manière l'acteur garde un certain contrôle sur les films dans lesquels il apparaît : choix du script, des principaux acteurs et du réalisateur. "Pendez-les haut et court", western réalisé par Ted Post est particulièrement bien accueilli par les critiques américains : "western de qualité, plein de courage, de périls et de passion". Le nom d'Eastwood est désormais synonyme de succès au box-office.

 

Après avoir tourné dans deux films en 1968, l'acteur reprend le thème western l'année suivante, avec le film musical de Joshua Logan : "La Kermesse de l'Ouest", une adaptation d'un spectacle de Broadway sur la ruée vers l'or.

Eastwood poursuit avec le film d'aventures-western "Sierra torride" de Don Siegel, dans lequel il tourne en compagnie de l'actrice Shirley MacLaine. L'acteur américain incarne Hogan, un mercenaire qui sauve la religieuse Sara d'une tentative de viol par trois bandits. Celle-ci décide alors de l'aider dans sa mission. "Sierra Torride" fait tout de même partie du classement des mille meilleurs films de tous les temps, publié dans le The New York Times Guide to the Best 1000 Movies Ever Made.

 

Après avoir tourné dans le film de guerre "De l'or pour les braves", Clint Eastwood joue de nouveau pour Don Siegel, dans le film "Les Proies", se déroulant à la fin de la guerre de Sécession. Il incarne finalement ce jeune soldat nommé McB qui se réfugie dans un pensionnat de filles, qu'il charme une à une en leur racontant des mensonges. Il endosse donc un personnage antipathique qui connaît une fin tragique.

Les westerns vous passionnent ? Alors vous aimerez certainement les ceintures de cowboys The Western Shop 🏜

Ceinture Cowboy Avec Pistolet

En 1970, Clint Eastwood perd son père, ce qui l'affecte dans son raisonnement et ses prises de décisions. Il décide ainsi l'année suivante de réaliser par ses soins le thriller "Un frisson dans la nuit", constituant un nouveau tournant dans la carrière de l'acteur : en plus d'être pour la première fois réalisateur, Eastwood ne joue plus un cow-boy ni un militaire. Cette année-là, Life consacre Eastwood comme "star du cinéma la plus populaire du monde".

 

Clint Eastwood reprend le genre western en 1972 avec le film de John Sturges : "Joe Kidd". Il tourne alors avec Robert Duvall, John Saxon et incarne le rôle d'un homme solitaire tentant de faire la loi.

L'année suivante, réalise son premier western "L'Homme des Hautes Plaines". Il est également acteur dans ce film très proche, par l'intrigue et la mise en scène, de ceux tournés avec Sergio Leone. Dans la scène finale, Eastwood fait un clin d'œil à trois de ses principales collaborations : alors qu'il part à cheval, on voit, gravés sur des pierres tombales, les noms de Don Siegel, Sergio Leone et de Brian G. Hutton.

 

Après avoir tourné et réalisé quelques films, sans véritable succès, Clint Eastwood entreprend une collaboration avec la Warner Brothers et sa société de production. Le grand blond réalise ainsi en 1976 le western "Josey Wales hors-la-loi", mêlant violence et tendresse, vengeance et amour. Il joue alors aux côtés de Dan George et Sondra Locke dans ce western particulièrement bien reçu par la critique.

Suite à la réalisation de films à l'accueil mitigé, Eastwood décide de tourner en 1985, le western "Pale Rider, le cavalier solitaire", un western artistique dans lequel il incarne l'étranger typique, similaire à ceux qui défendaient les pionniers dans les années 1950. Ce film est marqué par l'habituelle présence aux côtés d'Eastwood de Lennie Niehaus, Joel Cox, Edward C. Carfagno et Bruce Surtees. Ce film est un réel succès critique et devient le western le plus lucratif de la Malpaso, à l'époque. L'année 1985 reste finalement, dans la carrière d'Eastwood, celle où il a réussi à se faire reconnaître en tant qu'artiste.

 

1991 marque une année importante dans la carrière de réalisateur de Clint Eastwood. Ce dernier va en effet tourner "Impitoyable", un western révisionniste, un film violent pour démythifier le meurtre. À la différence de la plupart de ses autres films, Clint offre ici à d'autres acteurs des rôles tout aussi importants que le sien. Il met ainsi en scène, à ses côtés Gene Hackman, Morgan Freeman, Richard Harris ou encore Frances Fisher.

Ce film est particulièrement bien accueilli par les critiques qui viennent le qualifier tel "un western classique qui marquera les mémoires" ou encore "le meilleur western depuis 1956". En 1993, il reçoit ainsi l'oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur. Clint Eastwood est même nominé pour l'oscar du meilleur acteur.

 

En 1995, Eastwood réalise le très bon film dramatique "Sur la route de Madison", dans lequel il joue en compagnie de Meryl Streep. On découvre dans ce film que l'acteur américain est un romantique, jusque-là plutôt caché derrière l'homme d'action.

Bien qu'il essuie quelques revers, Clint poursuit ses réalisations et reçoit l'accueil chaleureux du public avec le thriller "Mystic River" ou encore le film dramatique "Million Dollar Baby". En 2008, il signe le magnifique film dramatique "Gran Torino" avec Bee Vang et Ahney Her. L'année suivante, il réalise également "Invictus".

 

Bien que Clint Eastwood approche de ses quatre-vingts ans, il poursuit ses réalisations en faisant jouer de grands acteurs et compositeurs. On retrouve ainsi Leonardo DiCaprio dans le film bibliographique "J. Edgar", le chanteur Justin Timberlake dans "Une nouvelle chance" ou encore Bradley Cooper dans le biopic "American Sniper".

En 2016, Tom Hanks tourne pour Eastwood dans le film "Sully", puis en 2018 on retrouve Bradley Cooper aux côtés de Lady Gaga dans le film musical "A Star Is Born". Le long-métrage est nommé 8 fois aux Oscars dont à l'oscar du meilleur film et est également respectivement nommé 4 fois aux Goldens Globes et 6 fois au Baftas.

 

En soixante ans, Clint Eastwood a tourné dans plus de quatre-vingts films, et est devenu l’un des cinéastes les plus connus du monde entier. Après avoir débuté à la télévision, dans des séries telles que "Rawhide" qui l’a fait connaitre au public américain, il trouve le succès avec la Trilogie du dollar et devient vite une célébrité reconnue.

Les vestes et gilets sont indispensables pour représenter le style cowboy dans son ensemble. Nombreux sont les passionnés qui aiment porter le gilet Cowboy Style 🏜

Gilet Cowboy Style

Peu à peu, il se fait également connaître comme réalisateur, et enfin comme producteur et compositeur. Il tourne de nombreux films, dont beaucoup sont des succès au box-office. Clint Eastwood dit considérer Howard Hawks, de même que John Ford et Anthony Mann, comme un des hommes qui ont beaucoup influencé son propre travail.

De par sa longévité, sa richesse et ses nombreux succès, tant critiques que commerciaux, cette double carrière d'acteur et de réalisateur fait de Clint Eastwood une figure mythique du cinéma, aussi bien aux États Unis qu'à l'international. Il a ainsi été récompensé à de nombreuses reprises, remportant notamment quatre Oscars, cinq Golden Globes, trois Césars et la Palme d'honneur au Festival de Cannes en 2009.

Retrouvez le style de Clint Eastwood dans notre boutique de western :

 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à partager et à nous dire dans les commentaires vos suggestions d'acteurs de westerns pour les prochains articles.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés