Acteurs, André de Toth, Anthony Mann, Ben Johnson, Burt Lancaster, Claudia Cardinale, Gary Cooper, Henry Fonda, Jack Palance, James Stewart, John Sturges, Lee Marvin, Robert Mitchum, Robert Ryan, Sam Peckinpah -

Robert Ryan - L'homme progressiste aux personnages antipathiques

Né en 1909, à Chicago, Robert Ryan est un acteur américain particulièrement connu pour avoir joué dans de nombreux westerns, films noirs, adaptations littéraires ou religieuses. Durant sa carrière il tourne avec quelques-uns des plus grands réalisateurs américains tels Cecil B. DeMille, Fritz Lang, Sam Peckinpah, Robert Aldrich ou encore John Sturges.

Après avoir été champion de boxe de son lycée, il s'engage comme ouvrier agricole puis marin. Il étudie par la suite l'art dramatique à Hollywood, dans l'objectif de réaliser son rêve : devenir dramaturge. Durant cette période, il endosse de nombreux petits rôles dans des films à petit budget, son premier étant en 1940. C'est cette même année qu'il tourne dans son premier western.

Robert Ryan

Robert Ryan - L'homme progressiste aux personnages antipathiques

Robert Ryan joue ainsi dans "Les Tuniques écarlates" réalisé par le célèbre Cecil B. DeMille. Dans ce premier western, il  a l'occasion de rencontrer Gary Cooper et Madeleine Carroll. La même année, il intègre le casting de "The Texas Rangers Ride Again" réalisé par William LeBaron, en compagnie de John Howard et Ellen Drew.

En 1947, il tourne dans le western de Ray Enright, "Du sang sur la piste" aux côtés de Randolph Scott. C'est cette même année, que Robert Ryan va lancer sa carrière, à travers le film dramatique de Jean Renoir "La Femme sur la plage". L'année suivante il joue dans le western "Far West 89" réalisé par Ray Enright, toujours en compagnie de Randolph Scott.

 

Après avoir joué dans un certain nombre de films noirs et dramatiques, Robert Ryan reprend le genre western en 1951 dans le film "Plus fort que la loi" réalisé par William D. Russell. Il se met dans la peau de Jeff Clinton, dans une histoire de vengeance, de chasse à l'homme et d'amour.

Il tourne quelques films, notamment en compagnie de Marilyn Monroe et Robert Mitchum avant de jouer dans le western "Le Traître du Texas" de Budd Boetticher. Toujours à l'époque de l'après guerre de Sécession, il prend le rôle de Dan Hammond, un cowboy à la recherche de la fortune rapide.

Affiche du film Le Traître du Texas

Affiche du film "Le Traître du Texas"

En 1953, c'est dans le western d'Anthony Mann, "L'Appât", que Robert Ryan va faire son apparition aux côtés de James Stewart et Janet Leigh. Il joue alors le rôle d'un meurtrier, pourchassé par un chasseur de primes dans les Rocheuses d'Abilene, au Kansas. On retrouve l'acteur l'année suivante dans le western moderne de Roy Ward Baker "La Piste fatale".

 

Au cours de l'année 1955, Robert Ryan tourne dans le western américain "Les Implacables", réalisé par Raoul Walsh. Il reprend le style l'année suivante avec "Le Shérif" de Robert D. Webb. Deux ans plus tard, c'est dans le western d'André De Toth, "La Chevauchée des bannis" que l'acteur se met dans la peau d'un éleveur qui doit s'allier à des fermiers pour faire face à des bandits pourchassés par les autorités.

Après avoir joué dans le film de guerre "Le Jour le plus long" en compagnie de John Wayne, Robert Mitchum, Richard Burton et Henry Fonda, Robert Ryan reprend le western en 1966, dans le film considéré comme le meilleur western de Richard Brooks : "Les Professionnels". On le retrouve en compagnie de Burt Lancaster, Lee Marvin, Jack Palance et Claudia Cardinale.

 

En 1967, il tourne dans "Custer, l'homme de l'ouest" de Robert Siodmak dans un second rôle, avant de reprendre le genre l'année suivante dans le film de John Sturges "Sept secondes en enfer". Il joue alors aux côtés de James Garner et Jason Robards dans le rôle d'Ike Clanton, faisant la rencontre de Wyatt Earp et Doc Holliday.

L'année suivante il tourne dans "Une minute pour prier, une seconde pour mourir" de Franco Giraldi.

C'est en 1969, dans le chef-d'œuvre de Sam Peckinpah, "La Horde sauvage" que Robert Ryan va poursuivre sa carrière dans le western. Il rejoint alors William Holden, Ernest Borgnine, Edmond O'Brien, Warren Oates, Jaime Sánchez et Ben Johnson dans ce western hors norme, culturellement, historiquement et esthétiquement important.

 

Robert Ryan reprend le genre en 1971 dans "L'Homme de la loi" de Michael Winner. Il tourne aux côtés de Burt Lancaster, Robert Duvall et Lee J. Cobb pour son dernier western.

Retrouvez le style de Robert Ryan dans notre boutique de western :

 

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à partager et à nous dire dans les commentaires vos suggestions d'acteurs de westerns pour les prochains articles.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés